Journal

Et soudain
le podcast est né

Quel est le point commun entre un format de fichier créé en 1999, un journaliste de The Guardian et la création de l’iPod ? 

 

Ils ont tous participé à l’émergence d’un format qui est, aujourd’hui, plus ancré que jamais dans le quotidien de nombreux Français : le podcast.

Mais avant de commencer : qu’est-ce qu’un podcast ?

 

Un podcast est un contenu audio numérique que l’on peut écouter n’importe où, n’importe quand, grâce à la technologie du flux RSS.

Pour aller plus loin, Apple le définit de cette manière :
« Les podcasts sont des émissions gratuites que vous pouvez télécharger et lire, comme une radio ou une série TV. Vous pouvez télécharger des épisodes de podcast individuels, ou vous abonner afin que les nouveaux épisodes soient automatiquement téléchargés dès leur parution. »

En bref, les podcasts fonctionnent comme toutes les plateformes que vous connaissez déjà : on s’abonne, on est notifiés, on consomme, on like, on partage.

D’ailleurs, la plupart des podcasts s’écoutent sur des plateformes que vous avez déjà : Spotify, Apple Music, Deezer, etc.

Le format de tous les records en 2021
15 millions d’écoutes de podcasts par mois en France (+ 20% par rapport à 2020, selon un rapport de Mediametrie en 2021)

Natifs ou de radio, pour les bobos ou les intellos, en bande ou en solo : le podcast a autant de préjugés qu’il est divers et varié.

Mais avant de parler de qui ou de quoi, il faut comprendre comment il fonctionne, mais aussi de la succession de hasards et d’initiatives isolées qui ont mené à la création de ce format de plus en plus populaire.

Sortez vos AirPods, casques ou écouteurs filaires : on vous parle du podcast.

Un format de fichier : le flux RSS

Définition :

Flux RSS, pour « Really Simple Syndication » = « publication vraiment simple »

Apple propulse le podcast, presque malgré elle

En 2001, Apple invente l’iPod.

Il faudra ensuite attendre trois ans pour que la révolution du format audio commence.

En 2004, Adam Curry, ancien video-jockey de MTV et personnalité d’internet, et Dave Winer, un développeur et entrepreneur américain, inventent un logiciel pour extraire des contenus audio et les lire sur un iPod.

Ils créent alors deux émissions : Daily Source Code et Morning Coffee Notes, considérées aujourd’hui comme les pionnières du podcast. Adam et Dave n’imaginent sûrement pas qu’ils viennent d’ouvrir une brèche qui continue encore de s’ouvrir, en inventant une nouvelle façon de consommer un contenu audio : on écoute une émission enregistrée, puis diffusée sur un appareil alors conçu comme uniquement destiné à la musique… l’iPod.

Dès 2005, Apple réagit et permet alors aux podcasts de proliférer sans s’acquitter de commissions, à la différence des contenus déjà présents sur son App Store.

Le géant américain met à dispositions plusieurs outils :
• des logiciels de programme de téléchargement et d’écoute de podcasts
• iTunes comme éditeur d’un annuaire des podcasts
• des tutos pour créer et monter son podcast sur des logiciels développés par Apple :
GarageBand et QuickTimePro

L’année suivante, 22% des américains se disent familiers du terme. En 2020, ils étaient 75%.

L’intervention d’un journaliste

Retour en 2004.

Apple n’a pas encore mis à disposition tous ces outils. Le Flux RSS n’est alors connu que de
quelques aficionados.
Le 11 février, le journaliste Ben Hammersley publie un article dans The Gardian, devenu mythique, tant il a été précurseur : « The Audible Revolution ».

En introduction du papier, on peut alors lire les phrases suivantes :

« La radio en ligne est en plein essor grâce aux iPod, aux logiciels audio bon marché et aux blogs.
Avec le recul, tout semble assez évident. Les lecteurs MP3, comme l’iPod d’Apple, dans de nombreuses poches, les logiciels de production audio bon marché ou gratuits, et les blogs sont une partie bien établie d’Internet ; tous les ingrédients sont réunis pour un nouvel essor de la radioamateur.
Mais comment appeler ça ? Audioblogging ? Podcasting ? GuerillaMedia ? »

Ben Hammersley invente alors un mot : podcast, la contraction de iPod + broadcast (= diffuser).

Depuis, le podcast connait l’essor que l’on a tous en tête.
Juste en France, certaines émissions totalisent plusieurs millions d’écoutes.
Le format ne cesse d’attirer de nouveaux auditeurs, mais aussi de nouveaux créateurs, avec plus de 200 millions de podcasts existants.
C’est sûrement la qualité du contenu que l’on retrouve en podcast, mais aussi sa facilité d’accès et la diversité des sujets évoqués qui expliquent son succès.

Aujourd’hui, l’amour et le respect pour ce format sont tels que de nombreuses marques se sont lancées dans l’aventure du podcast.

Là où les réseaux sociaux sont de plus en plus formatés et codifiés, les podcasts permettent aux marques de s’exprimer longuement et pleinement, mais aussi et surtout de représenter au mieux leurs valeurs et leur savoir-faire.

Résultat : « 82% des auditeurs de podcast natifs se disent intéressés pour que les marques qu’ils aiment proposent leurs propres contenus », selon une Etude Havas Paris / CSA en 2020.


L’Agence Nest vous propose un accompagnement sur votre stratégie et le déploiement de votre
Brand Content.
Si vous voulez en savoir plus sur notre conception, nos équipes seront ravies de mettre à
disposition leurs expertises pour vous guider au mieux.

popup_audit_nest_02-02

Un commentaire ?

Poster un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Aucun commentaire sur cet article.

Dernières actualités

Vous êtes sur le courrier du coeur des marques et de la communication.

Toutes les actualités